Bonnes vacances!


«La page du médiateur» ne changera pas d’un iota du 6 juillet au 6 août inclus, pour cause de vacances. Je souhaite un bel été à tous, internautes de passage ou internautes accrochés à la Toile, qui ne se laissent distraire ni par les sentiers alpins, ni par les plongées en eaux profondes, ni par l’odeur du sable chaud. Si l’un ou l’autre souhaite réagir à l’un des billets déjà publiés dans cette page ou m’interpeller, qu’il ne s’en prive pas! Il devra simplement prendre patience avant de recevoir une réponse. Qu’il cherche donc en attendant un agréable coin d’ombre… ce qui suppose le soleil pour tous.
Hasard du calendrier, cette pause estivale intervient deux mois seulement après l’ouverture de «La page du médiateur». Trop tôt bien entendu pour établir le moindre bilan. Mais non pour apercevoir de premiers frémissements. Des lecteurs proches ou lointains des quotidiens publiés par Edipresse Suisse commencent à trouver le chemin conduisant au médiateur. Ainsi, quelques interpellations ou demandes ont été acheminées vers les journaux concernés ou ont reçu des réponses directes. D’autres ont été traitées dans cette page. Le parcours reliant le site de chacun des titres à ma boîte aux lettres devrait être simplifié à la rentrée.
Un dernier mot, qui est un rappel. Le médiateur est au service des lecteurs qui se posent des questions sur le traitement journalistique de l’actualité ou qui ont des motifs de s’en plaindre. Il suffit donc de m’interpeller lorsque d’autres formes d’intervention (à commencer par l’envoi d’une lettre de lecteur) n’apportent pas la satisfaction attendue. Mon champ d’observation tient au respect des normes déontologiques et à l’application des règles professionnelles.
Mais pour l’heure, c’est une autre ligne d’horizon qui m’attend. «Homme libre, toujours tu chériras la mer!» (Baudelaire). Même à bord d’un modeste bateau pneumatique…

Ecrire au médiateur

Daniel Cornu, le médiateur des publications Tamedia Publications romandes SA, peut être contacté par tout lecteur qui n’est pas satisfait de la réponse réservée par une rédaction à ses remarques ou réclamations touchant aux pratiques journalistiques.

Ecrire au médiateur


Ecrire un commentaire

Dites-nous ce que vous pensez de ce billet. Ecrivez un commentaire!

Vos commentaires

Soyez le premier à écrire un commentaire!